Lutte contre les Violences faites aux Femmes  et aux Filles (VFF)

Les violences faites aux femmes et aux filles (VFF) constituent une des violations des droits de la personne les plus répandues. 

 

L’égalité femmes-hommes est au cœur du développement durable prôné par le Programme 2030. 

Il ne saurait y avoir de développement durable sans égalité entre les sexes. 

Les inégalités de genre constituent une entrave à une productivité optimale des femmes et à leur pleine participation au développement du pays pour la réduction de la pauvreté et l'atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD). 

Combattre l’intériorisation des valeurs patriarcales qui perpétue les violences basées sur le genre et conscientiser la société sur cette réalité et ses conséquences en constitue le principal enjeu. A cet égard, la lutte contre les Violences Faites aux Femmes est une priorité et une exigence en matière de promotion et de respect des droits humains. 

S’attaquer aux causes profondes des violences envers les femmes nécessite des actions de prévention, d’éducation et de prise en charge des victimes.

 Selon les estimations mondiales de l'OMS, 35% des femmes, soit près d'1 femme sur 3, indiquent avoir été exposées à des violences physiques ou sexuelles de la part de leur partenaire intime ou de quelqu’un d’autre au cours de leur vie.

La violence à l’encontre des femmes, qu’elle soit le fait d’un partenaire intime ou de nature sexuelle, est un grand problème de santé publique.

Ces violences entraînent des problèmes de santé physique, mentale, sexuelle, reproductive chez les femmes victimes et peuvent accroître leur vulnérabilité au VIH.

Meilleur accès à l'éducation pour les Jeunes filles

Depuis janvier 2020, le monde se bat contre un ennemi sans précédent dans l'histoire de l'humanité : la pandémie de COVID-19. 

Le coronavirus a fait des millions de victimes, remettant en cause nos modes de vie et menaçant de retarder de plusieurs décennies nos progrès collectifs. Il accentue également l'extrême pauvreté et bouleverse les systèmes d'alimentation, d'éducation et de santé.

L'éducation mondiale a été sérieusement perturbée par la pandémie de COVID-19 qui a gravement perturbé la réalisation de l'Objectif mondial n°4 des Nations Unies, qui plaide en faveur d'une éducation de qualité pour tous. Des millions d'enfants vivant dans les pays les plus pauvres n'ont pas les moyens d'aller à l'école en toute sécurité ou d'apprendre à distance. 

Parce que les inégalités d’accès à l’information sont au cœur des plus grandes injustices, nous souhaitons donner à chacun la capacité d’être autonome et de s’épanouir à travers un accès ouvert et libre à l’éducation, surtout dans un contexte pos-covid.

FUTUR SOLIDAIRE souhaite favoriser l’accès à l’éducation des jeunes filles, par la la mise en œuvre d'un programme de maintien des jeunes filles à l’école.

Communication pour un Changement Social et Comportemental 

Nous mettons  en œuvre des stratégies et actions de communication pour le changement social et comportemental (SBC) auprès des communautés. Ces actions s’inscrivent dans une démarche inclusive afin d’aboutir,  à une transformation sociale.

Copyright ©.2021 FUTUR SOLIDAIRE. Tous droits réservés.